Les fiches d'informations pratiques

Crèer les noms de domaine connexes

Possèder le nom de domaine relatif à son entreprise, à son produit, c'est nécessaire. Mais pour qu'il ne soit pas comme une coquille de noix sur l'océan de la communication en-ligne, quelques précautions sont à respecter, sans pour autant être très coûteuses.

Pour être explicite, utilisons le cas d'une entreprise fictive, nommée Brasserie Dupond...
Cette entreprise crée un site web afin de communiquer en-ligne...
Le nom de domaine brasseriedupond.fr est acheté et pointe vers le (nouveau) site. Tout cela pourrait se suffire à soi-même si le monde était parfait et dénué d'erreurs...

Par exemple, média régionaux et presse professionnelle vont saluer l'ouverture de ce nouveau site... et peut-être le rebaptiser par erreur dans leurs commentaires :
       brasseriesdupond.fr
  ou brasseriesdupont.com
  ou brasseriedupont.fr...

Des erreurs apparemment insignifiantes mais qui conduisent les visiteurs vers des pages d'erreur leur déclarant que ce site n'existe pas.
Certains de ces visiteurs auront l'opiniatreté suffisante pour chercher à modifier le nom ou le suffixe (avec un peu de chance leurs essais aboutiront rapidement, du moins avant qu'ils ne soient distraits par d'autres sollicitations de leur environnement) ou chercheront en vain dans les moteurs de recherche où ce trop nouveau site n'apparait pas encore, ou remettront à plus tard cette visite... et n'y penseront peut-être plus avant longtemps ...
Pour parer à ce genre de situations fréquentes (qui d'entre nous n'a jamais reçu des informations erronées ou incomplètes, notamment en matière d'adresses web ou e-mail ? ! ), simultanément à la création du site, les noms de domaine suivants ont été achetés :
  1. brasseriedupond.com
  2. brasseriedupont.fr
  3. brasseriedupont.com
  4. brasserie-dupond.fr
  5. brasseriesdupond.fr
  6. brasseries-dupond.fr
Chacun en redirection vers le site principal en redirection visible : le visiteur voit immédiatement s'afficher l'adresse du site principal, dont il visite dès lors le contenu ou en redirection invisible : Le visiteur voit le contenu du site principal, mais sous l'adresse demandée au départ.
Le tout pour 120 euros HT, pour une année, le temps que le site ait acquis sa pleine notoriété et soit correctement référencé dans tous les annuaires et moteurs de recherche...

Cette technique de "l'entonnoir" qui permet de récupérer à coup sûr des approches un peu décalées de la cible est un moyen de renforcer le démarrage d'un site pour lequel l'entreprise ne dispose pas de budgets élevés pour en faire une publicité massive. Conjugué à une inscription payante dans un moteur de recherche il assurera une notoriété rapide à votre site.



Autres fiches :
> Bien utiliser les adresses e-mail
> Limiter l'emprise des spammeurs
> Pourquoi personnaliser ses "messages d'erreur" ?
> Retour à l'introduction des "Fiches d'information pratiques"